Le Mont Phousi

Publié le par Datharany

Phousi est le nom d'un mont légendaire se situant au centre de la ville de Luang Prabang au nord du Laos.

D'après ce que racontait mon grand-père ("Thouthao" en lao) Tiao Khammanh Vongkoth Rattana, c'est le Roi Anourouth qui fut le premier à édifier un stupa (That) au sommet de ce mont.
Il racontait aussi que le Phagna Gnak portant le nom de Nantha (ou Nanta ?), un seigneur gardien bienveillant y demeurait en ces lieux.
Par la suite, ce mont fut nommé "PHOUSI", qui signifie exactement "Mont Lumineux". (Phou = mont, montagne, colline et Si ou Sèng = couleur, lumière)
Phousi devient alors un lieu culturel et sacré pour la population de Luang Prabang de l'époque.

Le Mont Phousi

Dans les années soixantes, le témoignage d'un vielhomme vient raviver cette légende :
Un matin, entre 4h00 et 4h30, alors qu'il avait pour habitude de frapper le gong à That Tchomsi (Stupa de Tchomsi), il vit passer un Phagna Gnak aussi grand qu'un cocotier (plus de 20 mètres de haut). Celui-ci enjamba Phousi et fit deux-trois pas en direction du palais royal de l'époque avant de disparaître dans la brume.

Je ne sais pas si cela se fait encore mais à l'époque, entre 4h00 et 4h30, le gong sonnait comme un réveil pour les habitants de Luang Prabang qui, à ce moment-là, se réveillaient, cuisaient le riz et se préparaient pour la quête matinale des moines vers 6h00 : le Saï Bad pour "celui qui donne" et Tak Bad pour "celui qui reçoit".

 

Il faut savoir qu'auparavant, les gens étaient croyants et respectaient les esprits des lieux, les protecteurs, les génies aussi bienveillants que malveillants. Par exemple, lorsque l'on sait qu'un endroit est habité par un "esprit", on prie mains jointes (nob) en demandant l'accès ainsi que le "pardon" pour le dérangement afin d'éviter tout malheur pour nous ou pour notre entourage.

Malheureusement, de nos jours, les gens sont de moins en moins croyants et certains sont irrespectueux.

On dit qu'après avoir gravi les marches (plus de 300 marches), toute personne arrivée au sommet du Mont PHOUSI, trouve la sérénité à travers la méditation et les prières, les valeurs et coutumes transmises par les Ancêtres tel que le respect envers les esprits des lieux - que ce soit dans les pagodes (Vat), des montagnes, grottes et forêts ainsi que le Mékong et Nam Khane.

Le dessin  "PHAGNA GNAK" a été réalisé par HARU (Evasion Culinaire de Datharany).

Commenter cet article