Nem Khao

Publié le par Datharany

Le nem khao en lao (ou nam/naem en thaï) est une spécialité thaïlandaise et laotienne.
"Nem" qui se prononce [nème] avec un ton montant, signifie "viande de porc fermentée". Et "khao", le riz.

Dans les années 60, des marchandes ambulantes thaïlandaises traversaient le Mékong depuis Nong Khaï (une ville au Nord-Est de la Thaïlande et frontalière avec le Laos) pour venir vendre leur spécialité, le "nem" à Thadeua. Thadeua étant une petite ville portuaire à Vientiane, capitale du Laos.
L'originalité et les saveurs incomparables ont donné à ce plat une renommée régionale puis nationale, qui est désormais connu sous le nom de "Nem Thadeua".

Nem Khao

INGRÉDIENTS POUR 18-20 BOULETTES
- 250 g de riz blanc parfumé thaï
~ 150 g de coco râpé frais ou séché
- 2 gros œufs
- sel
- huile

GARNITURE
- som mou (viande de porc fermentée)
- 1-2 poignées de couennes de porc cuites et séchées (vendues en sachet dans les épiceries asiatiques ainsi que le som mou)
- cacahuètes grillées et concassées
- sauce de poisson
- citrons verts ou jaunes
- menthe, coriandre, oignon vert, échalote

ACCOMPAGNEMENT
Feuilles de salade, chou, fleur de bananier, herbes aromatiques, piments frais ou frits

____________________________________________________________________

PREPARATION :
Cuire le riz  (mesure : 1 tasse de riz pour 1 1/2 tasse d'eau). Laisser refroidir.
Dans un grand saladier : mettre le riz, les oeufs, le coco râpé et le sel. Bien mélanger.

Nem Khao

Former des boulettes. Réserver.

Nem Khao

Chauffer l'huile pour la friture.
Les boulettes doivent être bien dorées. Laisser refroidir.

Façon Nong Khaï (Thaïlande) : plonger les boulettes dans les oeufs battus avant de les frire.
Façon Nong Khaï (Thaïlande) : plonger les boulettes dans les oeufs battus avant de les frire.

Façon Nong Khaï (Thaïlande) : plonger les boulettes dans les oeufs battus avant de les frire.

Pendant ce temps, préparer les légumes d'accompagnement pour la confection des bouchées asiatiques.
Réhydrater les couennes de porc dans l'eau tiède pendant environ 15 min. Égoutter et réserver.
Découper le som mou en petits morceaux ainsi qu'une partie des herbes aromatiques pour mélanger au nem khao.

Dans un saladier, émietter les boulettes. Ajouter la sauce de poisson, le jus de citron, les cacahuètes, le som mou, les couennes, puis à la fin, les herbes aromatiques. Mélanger délicatement à la main (ou gants jetables si vous en avez).

Ci-dessus, nem khao avec de la viande hachée cuite mais que vous pouvez aussi remplacer par du jambonneau.Ci-dessus, nem khao avec de la viande hachée cuite mais que vous pouvez aussi remplacer par du jambonneau.

Ci-dessus, nem khao avec de la viande hachée cuite mais que vous pouvez aussi remplacer par du jambonneau.

Ici, avec de la vande de porc poêlée en lamelles. J'ai aussi ajouté des noix de cajou grillées et diminué la quantité des cacahuètes. Ici, avec de la vande de porc poêlée en lamelles. J'ai aussi ajouté des noix de cajou grillées et diminué la quantité des cacahuètes.

Ici, avec de la vande de porc poêlée en lamelles. J'ai aussi ajouté des noix de cajou grillées et diminué la quantité des cacahuètes.

Le nem khao doit être légèrement croustillant et acidulé tout en restant à votre goût.
Disposer dans un plat. Servir froid

Nem Khao

En Asie et ailleurs, il est fréquent d'utiliser beaucoup de glutamate pour assaisonner et rehausser le goût des plats - surtout dans les restaurants. Toutefois, lorsque les mets sont faits "maison", nous pouvons largement nous en passer !!

Bonne dégustation !!

Publié dans Recettes

Commenter cet article