Biscuits Bruns de Bâle

Publié le par Datharany

Les Brunsli (Bruns de Bâle) sont de traditionnels petits biscuits de Nöel et une des spécialités de Bâle, une ville qui se trouve au nord-ouest de la Suisse.

Bruns de Bâle traditionnels

Bruns de Bâle traditionnels

INGREDIENTS
- 150 g de sucre
- 250 g d'amandes moulues
- 3 càs de farine
- 1/2 càc de cannelle en poudre
- 2 blancs d'oeufs
- 100 g de chocolat noir concassé
- eau bouillante

Facultatif : pâtes de fruits, fruits confits,...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

PREPARATION

Dans un grand bol et à l'aide d'une spatule en bois, mélanger tous les ingrédients (sauf le chocolat et l'eau bouillante).

Biscuits Bruns de Bâle

 

Ajouter les blancs en neige et mélanger délicatement.

Biscuits Bruns de Bâle

 

Mettre le chocolat dans un bol et verser l'eau bouillante.
Laisser fondre sans touiller pendant 2-3 min puis jeter l'eau délicatement. (ou bain-marie)
Lisser et incorporer à la masse.
Former une boule et recouvrir de film alimentaire. Laisser reposer 30 min au frais.

Abaisser la pâte sur 1 cm d'épaisseur environ.
Découper des formes à l'emporte-pièce.
Mettre du sucre sur une assiette. Tremper les biscuits sur un seul côté.

Disposer les bruns de Bâle (côté sucre en haut) sur un plateau recouvert de papier cuisson et
laisser sécher au moins 3 h à température ambiante ou toute une nuit.

Biscuits Bruns de Bâle

 

Après séchage

Biscuits Bruns de Bâle

 

CUISSON
Environ 5 min dans le four préchauffé à 200°C.

Bruns de Bâle agrémentés de pâtes de fruits, fruits confits, fruits secs et épices

Bruns de Bâle agrémentés de pâtes de fruits, fruits confits, fruits secs et épices

Ecorces et poudre de cannelle, gingembre confit, pâtes de fruits (evis, tangor, gingembre, combava et litchi)

Ecorces et poudre de cannelle, gingembre confit, pâtes de fruits (evis, tangor, gingembre, combava et litchi)

Biscuits Bruns de BâleBiscuits Bruns de Bâle

Ces biscuits se conservent très bien dans une boîte hermétique pendant 3 semaines à 1 mois.

 

Publié dans Recettes

Commenter cet article