La plante Stévia

Publié le par Datharany

Originaire du Brésil et du Paraguay en Amérique du Sud, la stévia (Stevia Rebaudiana ou Stevia Rebaudiana Bertoni) est une plante aromatique dont les feuilles sont naturellement sucrées.

La stévia doit son nom au botaniste et médecin, Peter James Esteve (Pedro Jaime Esteve, 1500-1556), qui a été le premier à la découvrir pendant la période des Conquistadors, à l'étudier et à donner son nom à la plante.

Par la suite, vers la fin du XIXe siècle, le botaniste suisse Moises Santiago Bertoni (1857-1929) est parti s'installer au Paraguay et qui a, durant une expédition dans le nord-est du pays afin de trouver des espèces botaniques inconnues, découvert une plante dont les feuilles étaient "aussi sucrées que le miel". Il a été le premier à décrire la plante dans le détail.
Durant sa vie, il a étudié et a collectionné plus de 7'000 espèces végétales et environ 6'500 insectes.
Après sa mort au Brésil et son enterrement au Paraguay, ses collections botaniques sont conservées à la Sociedad Científica del Paraguay et ont ensuite été restaurées par le Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève en Suisse.

Le terme "Stevia Rebaudiana" est également un hommage au chimiste paraguayen Ovidio Rebaudi (1860-1931) qui a réalisé les premières analyses chimiques complexes de la stévia et qui est le premier à isoler sa molécule active.

Facile d'entretien, la plante stévia peut être cultivée aussi bien en extérieur en pleine terre qu'en intérieur, en pot. Etant une plante d'origine tropicale, elle aime les endroits plutôt ensoleillés et craint le froid. On l'arrose quand la terre devient sèche.

Utilisation : Les feuilles récoltées sont séchées au soleil puis broyées afin d'obtenir une fine poudre que l'on conservera dans un bocal bien fermé et à l'abri de l'humidité.

La stévia, qui est un édulcorant 100% naturel (ou presque), est une bonne alternative au sucre et est sans calorie. Et de part son pouvoir sucrant, la stévia est à utiliser avec parcimonie : les feuilles sucrent 30 fois plus que le sucre de betterave, tandis que l'extrait de stévia sucre 300 fois plus que le saccharose. Une cuillerée à soupe de stévia en poudre équivaudrait à environ 500 g de sucre.
Et son goût, qui rappelle la réglisse, peut ne pas convenir à tout le monde.

Stévia en poudre

Stévia en poudre

-

Cake au Thé Vert & Stévia

 

La plante Stévia
La plante Stévia

Publié dans Galerie - Photos

Commenter cet article